Politique

LES Fuck NEWS DE MACRON

Il semble que le gouvernement de nazis se soit donné pour objectif de réguler le flot des informations qui circulent sur internet, et de se désigner comme le chantre de l’objectivité des informations, le détenteur des vérités vraies, des vérités d’État, contre les fausses vérités.
Vu la multitude des sources d’information en ligne et d’acteurs du net, et vu les marées humaines qui déferlent épaulées par les black blocks et autres réponses aux violences de l’État, cette partie là du programme mondial Trump-Macron n’est pas encore tout à fait réalisée.
Gageons qu’elle rencontrera elle aussi d’énormes résistances.
Et constatons surtout que, depuis le 14 mai 2017, les fausses annonces gouvernementales de mesures qui ne sont en fait jamais appliquées, pullulent, et se succèdent les unes aux autres, comme des petits bonbons disséminés de ci de là, pour le pauvre en mal de croyances optimistes, sur les chemins de la dictature.
Je dresse ici une liste, non exhaustive, de choses que l’on a entendues dans les médias, comme devant arriver, et que l’on attend encore, ou qui ont été suivies plusieurs mois après, de démentis, ou d’annonces de mesures diamétralement opposées.
A chacun de compléter la liste.
Comme si le but était d’adoucir un peu les angoisses des citoyens/camarades/compagnons – humains tentant de vivre en société -, leur donner momentanément quelque chose où se rassurer, où s’accrocher pour qu’ils ne rejoignent pas ni la lucidité, ni la résistance, ni l’opposition, ni la colère, ni la haine, ni la violence, ni un parti, ni un syndicat, et qu’il continue à regarder son poste de télévision.
Bien sûr les médias sont les porteurs de ces faux messages, de ces manipulations de masse, divulguées comme des petits cadeaux populaires faits aux gens, puis une information en faisant disparaître et oublier une autre, ils passent à un autre sujet, et on retient seulement qu’un jour le gouvernement a annoncé qu’il ferait.
Mais il ne fait jamais gentiment dans notre pot.
Ses merdes sont puantes et dégoulinantes de vices et de bactéries, qu’il dégage dans des écuelles de luxe signées Christian Lacroix, et griffées d’or et de joyaux, pour ses amis du business international, des clubs de golf en Amazonie et des déjeuners en haut de la Tour Eiffel.
Il faut bien connaître le jeu des médias pour s’en servir avec tant de vice : faire croire que l’on fait dans le pot bleu en plastique de chez Super U, alors qu’on ne supporte que de faire dans les chiottes en marbre et robinetterie en or massif d’un prince des émirats.
J’avais déjà parlé dans un précédent article de la perversion du sens des mots, qui nous amène psychiquement dans des zones de chaos et de destruction de nos savoirs fondamentaux, au service de « l’ordre libéral » qui y suppléerait comme un sauveur.
Comme, par exemple, quand on entend à la télévision Madelin qui n’est a priori pas de la République en marche, mais qui se présente comme un « communiste », surfant lui aussi sur le « de droite et de gauche » et crachant sur le sens des mots, et la place des valeurs, du point de vue d’un individu qui est censé, en tant qu’homme politique, divulguer une forme de savoir minimum, auquel on pourrait se référer, même s’il n’est pas de son bord, avec le minimum de confiance qui permet les oppositions et les échanges et les confrontations.
On me parlait des anarchistes de droite, est-ce que ce ne sont pas eux, prêts à tout pour jeter le doute sur toutes les bases du savoir, sur les acquis de la réflexion, sur les manières de se repérer et de se localiser dans le corps social ?
Voici en tout cas la liste que j’ai dressée des fake news grâce auxquelles Macron et ses sbires baladent les gens qui écoutent encore naïvement les plateaux télévision ou France – intox :
1) L’annonce qu’on pourrait démissionner de son poste de travail, et percevoir des allocations-chômage ;
On n’en n’entend plus parler, et j’ai crû comprendre que le gouvernement renonçait à cette mesure si généreuse qui en a fait rêver plus d’un à l’époque du recommencement de la casse du Code du travail.
C’était censé permettre aux gens de recommencer leur vie professionnelle et d’accéder à un peu plus de bonheur.
2) L’annonce que la taxe d’habitation serait supprimée ;
On nous le bassine depuis des mois pour faire passer la pilule de la casse du Code du travail, et finalement, on comprend que cette taxe ne sera supprimée qu’en 2019 et qu’elle sera remplacée par une multitude d’autres taxes qui au total, porteront certainement l’impôt à un niveau supérieur.
3) L’annonce que les handicapés vont percevoir une allocation augmentée ;
Oh on se disait que le gouvernement avait quand même de l’indulgence pour les personnes malades, les accidentés et les sans chance, et qu’il devait y avoir dans le gouvernement, un ministre dont l’enfant était malade psychiatrique et qui se rendait quand même compte que 900 euros par mois, c’est aussi de la précarité qui se rajoute aux souffrances physiques et matérielles.
Ca faisait espérer (c’est le principe très étudié des fake news de Macron).
Finalement on apprend que l’allocation pour l’autonomie va être restreinte, et l’augmentation, on l’attend encore.
4) L’annonce que les combats sur NDDL vont s’arrêter car les zadistes déposent leurs dossiers à la préfecture ;
En fait, bien que les zadistes aient déféré aux exigences administratives de la préfète de Loire et aux ministres, les combats n’ont jamais cessé sur la zone, et continuent avec toujours autant de violences, de grenades, et de GLIF4.
5) Ils avaient promis de se comporter avec moralité en tant que gouvernants, pour ne pas faire du François Fillon (et tous les autres).
Les salaires des ministres et de tous ceux qui y travaillent, sauf peut être les secrétaires qui sont virés régulièrement de leurs emplois, ont été augmentés magistralement, et Brigitte Trognon s’est vue allouer la coquette somme de 400 000 euros par an pour ses brushings, talons aiguilles et vestes zippées de chez Louis Vuitton. (somme qui vient encore d’être augmentée, car elle était un peu juste par rapport à ses amies du Qatar).
6) Les poules en cage !
Un ami qui regarde décidément beaucoup trop la télévision, venait d’apprendre, et était tellement heureux d’apprendre, que l’élevage en cage des poules allait être tout simplement supprimé.
Et de me dire : « tu vois, il est bien ce Macron ! ».
Bizarrement on n’entend déjà plus parler de cette annonce pondue un jour de morosité ambiante, pour égayer les informations une fois de plus, et faire passer la pilule.
7) Le glyphosate qui devait être supprimé dans trois ans ;
Cette annonce avait été faite par Nicolas Hulot il y a deux ou trois mois, pour dire qu’il faisait quand même quelque chose pour l’environnement et les animaux, mais alors que l’examen d’un projet de loi sur l’agriculture commence à l’Assemblée, ce sujet ne semble même plus figurer dans la loi.
Par contre, et c’est pour montrer le jeu des annonces d’informations officielles, on apprend que Nicolas Hulot a créé un carré potager à l’Elysée sans pesticides et avec application de principes de permaculture : il faut bien faire passer l’addition avec un reportage façon Paris Match dans la noblesse.
8) On a récemment entendu parler d’un généreux remboursement des patchs anti-tabac ;
Bizarrement l’article que j’ai lu mentionnait déjà des conditions à ce remboursement, mais j’attends avec fébrilité (de toute façon j’ai arrêté de fumer), de savoir si ce merveilleux geste pour la santé pour tous, sera suivi d’effet, et d’après mes pronostics ce serait encore une fake.
Fuck.
9) Bien sûr le « plus un seul SDF dans les rues » sonnait déjà comme une fausse promesse, mais enfin, ça fait son effet sur le moment, alors oui, je la compte comme fuck-news gouvernementale.
Il s’en est suivi une suppression de l’accueil inconditionnel dans les centres d’accueil.
10) Autre fausse annonce qui a bien été identifiée par tous : « Je ne suis pas le président des riches » ;
Bon là, c’est juste l’ISF qui est supprimé et tout un tas de super avantages pour les encore plus riches qui sont prévus.
11) On passe sur les relations entre un professeur et son élève de moins de 15 ans ;
Au cas où, on modifie la loi sur les violences sexuelles et sur le consentement donné par les mineurs.
12) On annonce que Macron a adopté un chien et qu’il en prend soin ;
Mais où est passé ce pauvre « Némo », Brigitte lui fait t elle faire le tour de l’Elysée en talons aiguilles et pisse t – il encore sur les assistants en plein rendez vous diplomatique ?
Très punk ce Némo.
13) Ils voulaient aussi faire gober que les mesures de casse du Code du travail allaient « libérer le marché » et permettre de réduire les chiffres du chômage ;
Concrètement, des milliers d’emplois sont supprimés – les entreprises ferment pour aller faire du profit ailleurs – et le service public est laminé.
Ah si ! effectivement on recrute à tour de bras dans l’armée, la police et la gendarmerie, pour servir l’État qui devient le bras armé des entreprises du CAC 40.
14)Lors de l’expulsion des étudiants de l’université de Tolbiac dans le 13 ème arrondissement de Paris, les premiers retours de la presse annonçaient que les opérations se déroulaient dans le calme et l’ordre ;
Puis on annonçait qu’un jeune avait été précipité dans le vide dans une course-poursuite sur les toits avec la police, et qu’il aurait été vu au sol du sang sortant de ses oreilles et de sa bouche ;
Puis le mourant disparaissait des écrans, et on nous annonçait que c’était une fake news – glaçante.
Qu’il n’y avait jamais eu d’accident.
En même temps les premiers retours de la presse annonçaient des centaines de millions d’euros de dégâts causés par les étudiants lors de leur occupation, alors que d’autres sources apprenaient que la police était entrée dans les lieux armée de tronçonneuses et avait fracassé le mobilier et différentes structures lors d’une intervention tout sauf calme et ordonnée.
Fake news, fake news.
Passons sur les agressions dont font l’objet les forces de l’ordre, alors qu’elles tirent à flux tendu des grenades mortelles sur les manifestants ou sur les zadistes.

*****
Ce qui est également bien vrai, c’est que le royaliste Macron, grand dignitaire du microcosme aristocratique parisien et international … :
- ...fête son anniversaire au château de Chambord ;
- Qu’il reçoit au château de Versailles ;
- Qu’il impose les mains pour guérir ;
- Qu’il pratique et défend la chasse à courre ;
- Qu’il aime la guerre comme un grand romanesque bonapartiste ;
- Qu’il s’est fait livrer 1,5 millions de grenades, et qu’il vient d’en recommander un nouveau stock ; que ce sont des armes de guerre ;
- Qu’il rétablit le service militaire ;
- Qu’il interdit l’accès aux universités ;
- Qu’il nuit au logement social avec la diminution des APL ;
- Qu’il a détruit le Code du Travail ;
- Qu’il est aussi en train de détruire la Sécurité sociale ;
- Qu’il détruit les allocations aux pauvres (11 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté) - les autres rament pour boucler les fins de mois tout en travaillant comme des esclaves dans des emplois inutiles ou amoraux ou pour lesquels ils n’ont plus les moyens de bien travailler ;
- Qu’il veut que tout soit privé – tout soit argent – tout soit business – tout soit mérite et travail et peine – que tout soit une entreprise : c’est la start-up nation – tous en école de commerce ;
- Le chapitre intelligence artificielle, il nous le prévoit juste après même si ça a déjà commencé en quelque sorte avec la connerie d’un Parcoursup – algorithme en ligne qui fait la sélection entre les bacheliers pour ceux qui feront des études universitaires ou ceux qui n’en feront pas, (avec obligation de déclarer le revenu imposable des parents) ou la fermeture des services publics remplacés par des démarches « en ligne ».
Il va nous promettre de se greffer un cerveau, mais on ne le croira pas non plus.
Au lieu de ça c’est nos cerveaux qu’il veut annexer, et ça, on ne le laisse pas faire non plus, ce facho fou malade mental.

Alors un conseil : n’écoutez plus la radio, ni la télé pour ne pas subir la propagande de l’establishment, ou sinon choisissez des media libres et alternatifs comme" La clé des ondes" sur Bordeaux, le Média en national, L’indépendant girondin, Fakir, l’excellent journal"L’anti-capitaliste" du NPA et tous les autres qui s’activent et que je ne connais pas.

Commentaires

Référencer un site gratuitement dépannage serrurier paris