Social

Grève des Finances publiques

Le 2 mai 2018 des agents des Finances publiques ont fait grève dans toute la France, à l’appel de la CGT, de FO, de la CFDT et de Solidaires, pour le maintien du service public dans cette administration essentielle au service de l’Etat et pour le maintien du statut de fonctionnaire de l’État.
En effet , suite aux milliers de suppressions d’emplois dans les Finances publiques effectuées par les gouvernements successifs , les usagers ont de plus en plus de difficultés pour avoir un agent au téléphone ou pour obtenir une réponse à une question envoyée par mail. Les contribuables sont obligés de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts par internet .Parfois , ils doivent passer par des plate-formes téléphoniques ou par des services extérieurs payants (par exemple , La Poste : 39€ pour l’accès à la télé-déclaration) alors que les renseignements administratifs sont gratuits .Il y a moins de suivi de qualité dans les dossiers des contribuables , ce qui a pour conséquence , moins de rentrées d’argent dans les caisses de l’Etat. La fraude fiscale est estimée à 80 milliards d’euros chaque année. Les gouvernements successifs n’ont cessé de supprimer les moyens nécessaires pour la combattre !
Les réceptions qui se faisaient le mardi et le vendredi matin, sont uniquement sur rendez-vous dans des centres de plus en plus distants des usagers.
A terme, il y aura moins de services publics gratuits pour les usagers :
Des services des Finances publiques payants,
Des écoles ou des universités plus chères,
Des services de santé plus chers ou moins bien remboursés,
Des transports plus chers.
Le statut de la fonction publique protège les usagers des services publics.
Le président Macron et son gouvernement voudraient démanteler la DGFIP , comme ils le font avec la SNCF(devenue société anonyme). Ils veulent en finir avec le statut des fonctionnaires de l’Etat comme avec celui des cheminots .Avec les mesures que préconise le gouvernement, le statut de la fonction publique subirait des attaques majeures tout comme les conventions collectives dans le secteur privé. Cette offensive contre le statut se traduirait par un développement de la précarisation avec un recours accru aux contractuels.
Des agents des Finances publiques se sont rassemblés devant la Direction régionale des Finances Publiques à Bordeaux-Mériadeck, pour pouvoir continuer à assurer un service de proximité et de qualité, pour pouvoir continuer à préserver l’équité fiscale et pour défendre des services publics pour vous et vos proches.

Commentaires

Référencer un site gratuitement dépannage serrurier paris