infos pour retraités !!!!!!!!!!!!!

Journée d’action du 6 février pour exiger une vraie politique sociale

Le jeudi 6 février 2014, se sont rassemblés à l’appel de l’U.D. CGT 33, de la FSU et de l’Union syndicale Solidaires, 2 000 salariés, retraités et privés d’emplois d’après les organisateurs (entre "850 et 1200" d’après notre estimation) devant le siège du MEDEF de la Gironde, 41 rue Durieu de Maisonneuve à Bordeaux.

Pour exiger une augmentation des salaires du privé et du public,un SMIC à 1700 euros, le plein emploi qualifié, une formation professionnelle de haut niveau, la généralisation des CDI, la création de postes et l’organisation d’un vaste plan de titularisation dans la fonction publique, une véritable réforme de la fiscalité, l’égalité entre les hommes et les femmes au travail, le financement d’une protection sociale de haut niveau.

Ils refusent la précarité, la flexibilité, les temps partiels imposés, l’augmentation de la TVA, l’ouverture généralisée des grandes surfaces le dimanche et l’allongement du temps de travail.

Les représentants des trois organisations syndicales présentes ont pris la parole.
Puis les manifestants sont partis en direction du siège du Parti Socialiste (239 rue du Jardin Public) où une délégation intersyndicale comprenant Corinne Versigny, Nathalie Simon (CGT), Graziella Danguy (FSU), Gilbert Hanna (Solidaires) a été reçue par les instances fédérales du PS.

La délégation intersyndicale a demandé la position du PS concernant la situation de Ford, Dantressangle, l’attaque de syndicalistes dans les entreprises (Sylvie Delmas, représentants syndicaux de Ford menacés par la direction), la défense des conseils des prud’hommes, le travail du dimanche, les revendications, le pacte de compétitivité, les conséquences de l’ANI (Dantressangle), l’égalité entre les hommes et les femmes au travail.

La délégation a été reçue, pendant une heure, par Hervé Gille conseiller général du canton de Podensac et secrétaire fédéral en charge de la thématique économie et entreprises, David Blé secrétaire fédéral (Langon), Jean-François Egron (Cenon). La représentation du PS a pris bonne note des problèmes évoqués par l’intersyndicale. Elle fera remonter auprès des députés concernés des difficultés rencontrées par les entreprises. elle s’est félicitée de l’augmentation des bourses pour les étudiants. Elle stigmatise la montée de l’extrême-droite et se rend compte de la colère sociale.

Commentaires

Référencer un site gratuitement dépannage serrurier paris