Politique

Un monde meilleur

Pour que vienne un monde meilleur, pour une autre approche de l’humanité, nous devons changer nos priorités. Pour cela, nous devons accepter la confrontation avec nous même, accepter de reconnaître nos fautes et voir dans notre orgueil démesuré la cause principale de nos malheurs.

La surconsommation, le profit, la rentabilité, nos futiles ambitions, vivre de plus en plus vite ne doivent plus être nos seuls objectifs.

Afin que notre planète devienne respirable, nous devons prendre des décisions radicales. Nous devons arrêter l’industrialisation polluante, la pollution des usines, fermer les centrales nucléaires, ne fabriquer que des véhicules électriques, prôner l’usage du vélo et la marche.

Nous devons revenir à la terre. Pour cela, valoriser l’agriculture et ses possibilités de nourrir sainement la planète. Nous devons organiser des forums agricoles partout. Les média doivent donner la parole au monde agricole. Il faut arrêter les pesticides et l’élevage industriel.

On doit mettre en place un enseignement agricole dès le primaire.

Nous évoluons dans le culte de l’apparence de l’éphémère, de l’artifice. Comme les païens de l’Antiquité adorèrent les dieux de pierre. Nous vivons dans la compétition et la performance.

Ces deux monstres du monde moderne sont nos anges exterminateurs. La compétition nous change en loups affamés. Par elle, nous nous détruisons d’homme à homme.

La performance conduit les hommes à la mort. on doit se souvenir des employés de France Télécom qui ont mis fin à leurs jours, poussés au bout de leurs forces par une hiérarchie impitoyable.

Le temps peut être vécu différemment. L’humanité doit passer avant le profit et la mesure du temps. Nous devons retrouver le goût de vivre dans un monde acceptable.

Commentaires

Référencer un site gratuitement dépannage serrurier paris