Histoire

Parlons du sionisme !

Je vous invite à un voyage à travers le temps pour tenter de comprendre ce qu’est le sionisme. Débarrassons nous de nos préjugés et fausses idées à ce sujet une bonne fois pour toutes.

Les racines.

Pour comprendre l’origine du sionisme que l’on peut définir comme une volonté d’établir un foyer national juif, puis un état d’apparence démocratique, il faut remonter au huitième siècle de notre ère, pour commencer. Des peuples barbares symbolisés dans la culture commune, par Attila au cinquième siècle, et Gengis Khan au 13 ème siècle, par exemple, sont pris en étau à cette époque, entre l’empire byzantin et les musulmans. Les Huns, Wisigoths, Goths, Mongols etc, sont appelés les khazars.

Au 7 ème et 8ème siècle, les juifs étaient prosélytes et il était possible d’épouser leur confession sans avoir aucun héritage génétique et en se vouant à leurs pratiques religieuses. Les khazars infiltreront également la chrétienté, ce mixage polluant donnera naissance à l’alliance judéo-chrétienne.

Le salut de ces khazars est venu de ces conversions. Leur judéité nouvelle n’a pas changé leur nature pour autant. Il ne s’agissait que d’un simulacre. Ces peuples vindicatifs, barbares et conquérants ont bien entendu poursuivi les pillages, mises à sac et destruction.

Après avoir migré du Caucase vers Jérusalem, ils s’en sont pris à l’Egypte, et ont faussé son histoire, puis à la Chine, par les Mongols. Un détail de l’histoire nous l’indique par les transformations des statues pharaoniques, notamment en faisant disparaître les nez de forme négroïde. En effet les premiers pharaons de l’empire égyptien étaient noirs.

Ils ont bâti un empire extrêmement puissant et invincible, défaisant les musulmans pourtant récents vainqueurs des Perses et des Byzantins.

Au plan spirituel, ces peuplades pratiquaient le culte du Tengrisme et les sacrifices humains, notamment d’enfants, au dieu Moloch. Leur mythologie indique qu’ils ne sont pas des humains adamiques, mais le fruit de l’hybridation avec des extra-terrestres. Toujours d’après leur mythologie, ils auraient un a d n différent et unique. L’autre caractéristique serait leur absence totale d’empathie, qui les érigerait en une manifestation du mal absolu. Ils seraient également dotés d’une intelligence supérieure, ce dernier point pourrait être en correspondance avec l’examen des prix nobel, majoritairement attribués dans de nombreux domaines à des Juifs d’origine khazar.

Cette présentation sommaire a pour but de comprendre la dualité du judaïsme, de rendre une pureté bien légitime à des juifs spoliés jusqu’au plus profond de leur spiritualité et de dénoncer des imposteurs faussement convertis.

La volonté de ces peuples est de dominer le monde et de l’asservir depuis toujours. Une fois sauvés ils vont persister dans leur attitude de conquête.

Ils vont s’attacher à pervertir les empires et les royaumes européens. Pour y parvenir ils ont une voie toute tracée, ils s’autorisent la pratique de l’usure financière.

Ils pervertissent notamment le Portugal, premier pays esclavagiste en relais des pays arabes. Ils infiltrent, noyautent et pervertissent tous les pays au passé colonisateur. Il suffit de passer en revue tous les noms des armateurs de bateaux négriers pour se convaincre de leur origine.

La dimension messianique.

Les kazhars choisissent d’épouser le judaïsme au septième siècle de notre ère. A cette époque les moeurs sont tellement décadents que l’existence de leur civilisation en est menacée. Ils convoquent des représentants des principales religions monothéistes et décident de se judaïser. Le point d’orgue et le véritable avènement de leur nouvelle religion se réalise au neuvième siècle, avec de nombreuses constructions de synagogues notamment.

Comme à leur habitude, ils font un mixage kabbalistique entre leur croyance religieuse et la Torah. La plus marquante des modifications religieuses est l’autorisation de l’usure financière. Vous devinez aisément l’importance capitale que cette dérogation impliquera, au moyen du contrôle financier des Etats.

Ils étaient et sont toujours animés de la volonté de domination mondiale absolue. Leur puissance et leur influence ne cessera de grandir grâce aux prêts financiers consentis à des Etats et la stratégie de l’asservissement par la monnaie se met en place partout, ce pouvoir monétaire est incontestable de nos jours. Sournoisement ils s’emparent peu à peu de toutes les sphères de pouvoir en Europe notamment.

Leur volonté affichée est de réunir le plus grand nombre de juifs khazars en Israël et de fonder le grand Israël qui a pour vocation de régner sur le monde.

Ils vouent un culte à un messie attendu, ils sont en rupture avec les écritures bibliques du pentateuque et de l’Ancien Testament, avec la construction prochaine du troisième temple par exemple, ou encore la volonté de sédentariser le peuple juif. A cet égard et contrairement à ce que l’on croit souvent, de nombreux véritables Juifs sémites sont en opposition avec le projet sioniste. Les véritables Juifs de la diaspora vivant en Palestine ou en Israël manifestent leur désaccord et appellent au respect des écritures et des traditions. Ils sont sévèrement et très violemment réprimés, pourchassés et maltraités. Je serais fort surpris de voir ce sujet développé dans les médias nationaux aux heures de grande écoute. C’est une réalité cachée, comprendre cette réalité serait pourtant le meilleur antidote à l’antisémitisme. En même temps je suis un peu bête moi, je ne regarde jamais les médias nationaux corrompus à la solde du capital. Ce constat fait partie, du reste, de la même histoire.

Il est logique de déduire de ces observations que leur messie est tout simplement l’antéchrist ou antichrist, c’est selon..

A l’heure où j’écris ces lignes, les véritables Juifs sémites ne représentent plus que dix pour cent environ de leur peuple, et sont souvent traités comme des citoyens de seconde zone.

Pour exemple treize des premiers ministres Israéliens sont d’origine khazar et ont modifié leur véritable nom. D’après mes recherches le véritable nom de monsieur Netanyahu serait en réalité Mileikowski. Vous trouverez facilement des références sur le web à ce sujet, je vous laisse le soin de procéder à vos proches recherches, et vous invite à vous forger vos propres convictions.

L’évolution moderne et la mise en oeuvre du sionisme.

Après avoir infiltré et pris le contrôle de nombreux pouvoirs, notamment en Europe, la grande manipulation mondiale est en marche accélérée.

Fantasme ou réalité ? Je ne puis dissocier pour ma part sionisme et illuminati, ou illuminisme kabbalistique et talmudique.

Au dix huitième siècle, Adam Weishaupt incarne le mouvement des illuminés de Bavière au grand jour, cette secte et ses intentions sont dévoilées à la faveur de la découverte de documents en possession d’un messager. La conspiration est portée à la connaissance de Frédéric II roi de Prusse, elle comporte le projet de Révolution Française. La Cour allemande avertit Louis XVI qui n’entend pas le message. Le roi dissout le mouvement illuminati qui est officiellement interdit mais le but poursuivi par les illuminati persiste et son existence bascule dans la clandestinité.

L’application du plan se déroule inexorablement dans l’insouciance de la Cour de France. Les illuminati infiltrent la maçonnerie et pervertissent les loges, La révolution aura bien lieu sous la baguette des illuminati. Le simulacre de démocratie symbolisé par la république s’installe, les illuminati gagnent un pouvoir de l’ombre considérable.

L’histoire se poursuit avec l’action rendue publique de Albert Pike (morals and dogma) édité en 1871. Celui-ci travaille en lien avec Mazzini, grand maître des ventes Italiennes, (les ventes sont l’équivalent des loges maçonniques à cette époque). Il modifie le rite initiatique écossais, et s’approprie la maçonnerie dont il détourne la vocation initiale. Je tiens ici à préciser que je ne jette aucun anathème sur la franc- maçonnerie en tant que telle mais que je condamne son illuminisme pervers.

Dans son ouvrage, il planifie ouvertement les trois phases d’installation d’un nouvel ordre mondial. D’abord la révolution russe de 1917, les deux guerres mondiales et l’holocauste visant à l’extermination des Juifs. Ses prévisions s’étendent à la mise en place du nouvel ordre mondial et à l’installation d’un gouvernement mondial et d’une troisième guerre mondiale. D’aucuns considèrent que cette troisième guerre mondiale existe déjà dans les faits, nourrie par les nombreux conflits à travers la planète depuis 1945 à des fins de spoliation des peuples et de prise de contrôle du monde.

Pike est considéré à cette époque comme une sorte de pape de la franc-maçonnerie.

L’histoire lui donnera raison jusqu’à nos jours, le reste du livre n’étant pas encore écrit. La stratégie affichée était de détruire des pans entiers de civilisation, les paysans, les ouvriers, les Juifs, les musulmans, les forces armées et de sécurité etc... Il s’agit d’un préalable nécessaire à l’avènement du projet illuministe qui s’accompagnerait également d’une religion mondiale unique, placée sous la vénération de leur faux messie.

Après nous être arrêtés quelques instants sur Pike, intéressons-nous à la Couronne d’Angleterre. Toute la famille Windsor est d’origine allemande, cette famille illuministe issue de la lignée de la tribu de Dan (treizième tribu d’Israël) se nomme en réalité Saxe Cobourg Gotha. Cette famille s’est appropriée le nom de Windsor en 1917. Nous allons découvrir toute l’importance de cet élément.

Fin dix-neuvième, un homme nommé Théodore Herzl s’active pour la création d’un foyer national juif en Palestine. Il obtient gain de cause en 1917 avec la déclaration Balfour qui autorise et protège la création de ce foyer en 1917 contre rétribution de financement des banques juives. Pour la petite histoire,Herzl n’a même pas fait circoncire ses enfants. Ce foyer national juif n’est pas, contrairement à une idée faussement répandue, le résultat d’une seule volonté juive mais la conjonction de la volonté de juifs kazhars apostats et des chrétiens de la couronne d’Angleterre, (l’alliance judéo-chrétienne). Ce foyer national juif est placé sous protectorat britannique jusqu’à la création de l’Etat d’ Israël en 1948. Depuis sa création, Israël n’a cessé d’oeuvrer à son expansion, protégé par une grande partie de la communauté internationale et de l’ONU.

Si l’on s’intéresse à l’histoire, la vraie ! On ne peut que s’étonner des nombreuses connections et sympathies entre la couronne d’Angleterre et le nazisme, les archives internet sont nombreuses à le démontrer sans équivoque. On peut se poser des questions sur la corrélation entre l’holocauste abominable et l’intérêt qu’il pouvait représenter en faveur de la création d’un grand Etat. J’ai ma propre idée à ce sujet mais je vous laisse le soin de vous faire la vôtre.

Je tiens à dire en fin de propos que j’ai le plus grand respect pour tous les Juifs non apostats qu’ils soient d’Israël ou de la diaspora, ils ont tout mon respect et mon affection, quant aux apostats s’ils n’héritent pas de ma haine, ils bénéficient de toute ma répulsion. Polariser le sionisme est une erreur mais le comprendre est nécessaire pour intégrer les enjeux de son action et ainsi augmenter nos chances de le faire échouer dans ses funestes projets.

Références : les plans de la synagogue de satan (William Guy Carr), Shlomo Sand, Morals and dogma Albert Pike et de nombreuses recherches internet.

Commentaires

Référencer un site gratuitement dépannage serrurier paris