Politique

Le "petit" au tableau (une histoire de gilets jaunes)

Lors d’une émission de la chaîne de télévision "au tableau" sur C8 diffusée le 21 février 2019, le ministre de l’intérieur "Castaner" dit le "petit" surnom affable, qui lui était autrefois attribué dans le milieu marseillais, a expliqué à des enfants l’utilité du LBD face aux gilets jaunes lors de leurs manifestations.

Celui-ci a expliqué que dès lors que les manifestants voulaient jeter des cocktails molotov, il suffisait d’avoir des policiers à bonne distance car cela permettait de dissuader les pseudo- assaillants. C’est à la craie qu’il a défini les endroits sur lesquels les forces de l’ordre avaient le droit de tirer, et a précisé qu’il fallait éviter la tête. Il a reconnu que les Flash-Balls étaient dangereux et puissants, il a aussi expliqué qu’ il n’ y avait eu qu’une dizaine d’accidents. Son chiffre, très loin de la réalité, prouve encore une fois les actes d’un gouvernement autoritaire en rupture totale avec les aspirations de la population.

Mais on est en droit de se demander pourquoi un ministre de l’intérieur s’arroge le droit de faire rentrer la violence dans une école primaire de surcroît lorsque les enfants sont âgés de 8 ans.

Ne serait-ce pas pour les terroriser et en faire les bons moutons de panurge que ce gouvernement voudrait voir en chacun d’entre nous ?

Ou pour qu’ils disent à leurs parents et grands parents, surtout n’y allez pas ?

Alors, comme nous ne sommes ni des moutons et encore moins des agneaux, tous dans les manifs des gilets jaunes !

Commentaires

Référencer un site gratuitement dépannage serrurier paris